twittre facebookrss Français Arabe

Avec 517 unités en activité, représentant 6,4% du nombre total des entreprises industrielles nationales, la région de Marrakech-Safi contribue au PIB industriel national à hauteur de 1,2% des exportations industrielles, 3,7% de l’effectif total des employés et 2,6% de la production industrielle. L’industrie ne constitue donc pas la vocation première de l’économie régionale.

Répartitions des établissements

L’activité industrielle de la région, est marquée par la concentration des unités industrielles au niveau de la ville de Marrakech (93%) et la prédominance de l’industrie agro-alimentaire (36,2% des établissements de la région et 36% de la valeur ajoutée industrielle régionale).

Il compte également de grandes unités dans l’activité du textile et les domaines chimique, para chimique, métallique et mécanique.

PRINCIPALES GRANDEURS INDUSTRIELLES EN 2011 

PRINCIPALES GRANDEURS INDUSTRIELLES EN 2011

 

Agro-industrie :

  • 44% de laproduction industrielle de la région ;
  • 69% des exportations (90% destinés au marché européen) ;
  • 37% des investissements drainés par le secteur industriel ;
  • 34% de la main d'œuvre employée dans le secteur des industries de transformation.

Industrie Chimique et Para chimique:

  • 41% de la production industrielle de larégion ;
  • 2% des exportations;
  • 56% des investissements drainés par le secteur industriel ;
  • 25% de l'effectif employé.

Par ailleurs, l’infrastructure d’accueil réservée à l’implantation des unités industrielles est diversifiée et répartie sur tout le territoire de la région avec une nette concentration dans la ville de Marrakech. Sur  Marrakech cette infrastructure comprend principalement la zone industrielle «Sidi Ghanem» crée depuit 1984 sur une superfécie de 122 ha.

Il est important de signaler que nombre de ses infrastructures ont besoin de réhabilitation puisqu’elles connaissent un manque important quant à leur aménagement tandis que d’autres doivent d’être délocalisés (ancien quartier industriel de Marrakech et la zone d’Azli) etant donné qu’elles sont  enclavées dans des zones très urbanisées.

En plus de cette infrastructure d’accueil, il existe de nombreuses entreprises industrielles implantées dans des zones non aménagées telles que la zone de Harbile non couverte par un plan d’aménagement en plus des unités industrielles eparpillées dans le rurale.

 


 

Secteur du commerce : 

Ouverture de ZAC, centre commercial carré Eden Gueliz et Almazar et d’autres  projets en cours pour la réalisation de plusieurs grands centres commerciaux (Marrakech Ennakhil, Marrakech Palmeraie, Tamansourt, Galerie marchande de l’ancien marché de gros, centre, centre commercial route de Casa, centre commercial Hôtel Al Batros ).

   Commerce traditionnel :

  • commerce détail : 75 000
  • commerce gros : 750 (dont 120 quotataires en farine)Centre commercial Almazar
  • souks ruraux : 101
  • souks urbains : 10
  • marchés municipaux : 8

  Commerce moderne :

  • hyper-marchés : 11
  • super-marché : 17
  • centres commerciaux : 46 (2 en projet)
  • franchises : plus de 300 points de ventes

  Commerce associé :Centre Commerciale Carré Eden

  • économats : 11

  Marchés de gros :

  •  fruits et légumes : 3
  • halles aux grains : 1
  • abattoirs : 3
  • halles aux poissons : 1
  • marchés de volailles : 1
  • marchés de dattes et fruits secs : 1

 

Positionnement idarati

reclamation

Réclamations

reclamation